Actualité

31. mars 2022

Soudain beaucoup plus cher: chauffer aux énergies fossiles vide votre portemonnaie. Image : Energie-bois Suisse/Rutschmann

Kuno Moser, Bourgeoisie de Bienne: fournisseur fiable de bois-énergie à prix stable. Image : Energie-bois Suisse/Rutschmann

Un approvisionnement transparent: les plaquettes forestières. Image : Energie-bois Suisse/Rutschmann

La chaleur stockée à l’air frais: le prix du bois-énergie est stable. Image : Energie-bois Suisse/Rutschmann

Bois-énergie Suisse: Approvisionnement transparent et stabilité des prix entre autres grâce à l’indice des prix des plaquettes

(Energie-bois Suisse) A l’heure où le prix de l’énergie augmente substantiellement, nous faisons bien de nous mettre à l’abri. En effet, chauffer un appartement de location au gaz naturel ou au mazout coûte de plus en plus cher, la hausse étant de plusieurs centaines de francs chaque hiver. Ceux qui ont la chance ou la perspicacité d’habiter une maison chauffée aux bûches ou aux plaquettes de bois en sont moins affectés, car le prix du bois-énergie se distingue par une étonnante stabilité.


Le tournant énergétique apporte un avantage certain: celui de nous libérer des contraintes liées aux énergies fossiles. Il nous permet d’instaurer un approvisionnement en énergie indépendant, sûr, fiable et en même temps peu polluant. Malheureusement, la transition ne progresse que timidement en Suisse, car nous sommes tous habitués aux énergies fossiles bon marché que nous croyons infiniment disponibles. Nous avons du mal à imaginer que les choses pourraient changer un jour. Jusqu’ici, les milieux politiques ont mis un frein déplorable aux efforts d’orienter rapidement notre approvisionnement énergétique sur les agents indigènes et renouvelables. Soudain, événement inimaginable: la Russie qui entre dans une guerre agressive contre l’Ukraine. Or, la Russie est le plus important fournisseur de pétrole et de gaz pour plusieurs pays européens. Le prix des énergies fossiles va donc exploser: de 30, 50 ou peut-être bientôt de 100%.

Moins d’énergies fossiles signifie une meilleure stabilité
Est-ce le moment pour les énergies indigènes de prendre la relève? Ou leurs promoteurs vont-ils commettre l’erreur de miser sur l’argent facile en augmentant le prix à leur tour? «Ce serait une faute grave, et d’ailleurs impossible dans la pratique!» déclare résolument Kuno Moser, directeur et garde forestier de la Bourgeoisie de Bienne. Il livre environ 7000 m3 de plaquettes forestières à six centrales de chauffage au bois chaque année, avec une tendance à la hausse. «Le prix du bois-énergie fait l’objet d’une convention contractuelle avec la plupart des centrales à plaquettes. Impossible donc de marchander comme un cheikh du pétrole ou un oligarque! D’ailleurs, nous ne voulons pas de cela! Nous continuerons d’agir en partenaires fiables. Cela nous permettra de nous positionner encore mieux, de poser les fondements d’une croissance du marché saine et de garantir des prix équitables pour les deux parties.»

La Bourgeoisie de Bienne
En plus des plaquettes forestières, la Bourgeoisie de Bienne propose aussi des bûches pour les fours et les cheminées. «Pendant de nombreuses années, le bois-énergie était très bon marché. On comparait notre prix avec celui du bois importé d’Europe de l’Est. Ainsi, nous ne couvrions même pas les frais de préparation du bois. Nous avons légèrement ajusté nos prix dès l’année dernière, et les clients se sont montrés de plus en plus compréhensifs. Notre tarification est largement indépendante de la volonté arbitraire des fournisseurs non démocratiques. Notre objectif primordial est de couvrir nos frais et, en second lieu, d’obtenir une marge de contribution pour investir ultérieurement dans une préparation rationnelle de bois-énergie. C’est dans l’intérêt de toutes les parties prenantes», souligne Kuno Moser.

Priorité à la sécurité et à la stabilité
La Bourgeoisie de Bienne est en excellente compagnie avec cette philosophie. Une petite enquête menée auprès d’une demi-douzaine de fournisseurs de bois-énergie a permis d’obtenir des constats similaires. De plus, l’utilisation des bûches montre une nouvelle tendance résultant de la pandémie: ces deux dernières années, les gens ont préféré rester chez eux et ont fait plus souvent usage de leur poêle d’habitat. La demande de bûches a donc affiché une augmentation correspondante. Certains fournisseurs ont même éprouvé des difficultés à satisfaire les commandes de bûches sèches. A titre préventif, ils ont désormais augmenté leurs stocks. Aujourd’hui, ils sont en mesure de payer un prix légèrement plus élevé aux propriétaires forestiers et ont pu se procurer les volumes demandés presque sans problème. Par manque d’exploitation dû au faible niveau du prix, les réserves de bois se sont accumulées au cours de 20 à 30 dernières années, notamment dans les forêts privées qui se répartissent sur près de 250 000(!) propriétaires en Suisse. Nous disposons donc de volumes de bois-énergie supplémentaires considérables «de la région pour la région» à exploiter de manière durable. Les acteurs locaux et régionaux tels que les exploitations forestières et entrepreneurs privés connaissent les conditions sur place. Une bonne base de confiance et la proximité entre l’offre et la demande sont garantes d’un approvisionnement fiable en essences et quantités de bois souhaitées.

Un prix stable garanti par un indice et des contrats
Conclus avec la plupart des installations au bois-énergie qui chauffent plusieurs bâtiments ou des quartiers tout entiers, les contrats définissant les prix de l’énergie sont eux aussi garants d’une politique de prix raisonnable. Le prix de la chaleur issue du bois se compose presque toujours de plusieurs éléments. Le prix de raccordement est le montant unique à verser lorsque la propriété est raccordée au réseau de chaleur. Le second élément est le prix de base: une somme de la puissance de raccordement par kilowatt (kW). Enfin, le prix de l’énergie est un total des unités d’énergie consommées (en kilowatt-heures kWh). Le principal avantage de cette tarification réside dans le fait qu’une modification éventuelle du prix du bois n’affectera qu’un seul élément du prix de la chaleur facturé: le prix de l’énergie.

L’indice des prix des plaquettes
L’indice des prix des plaquettes établi par Energie-bois Suisse est un autre facteur de contrôle important pour éviter les sauts de prix indésirables. Dans un grand nombre de cas, cet indice sert de proposition de base pour la tarification. Mis à jour tous les deux mois, il tient compte de divers indices de l’Office fédéral de la statistique, par exemple le prix du bois d’énergie pour la production de plaquettes forestières, l’indice national des prix à la consommation, les prix des machines agricoles et d’autres. La stabilité extraordinaire du prix des plaquettes se traduit par le fait que la valeur de l’indice est passé de 100,0 (décembre 2005) à seulement 117,1 (octobre 2021) (lien: Indice des prix des plaquettes).

Le bois-énergie de nos forêts est une ressource constante
Pour garantir que cette ressource reste calculable, il faut connaître aussi bien le potentiel que les limites du bois-énergie. Andreas Keel, directeur d’Energie-bois Suisse, résume la situation avec précision: «Le bois-énergie joue un rôle important et fiable sur le marché de l’énergie suisse. Produit par un grand nombre d’acteurs décentralisés, il n’est pas exposé aux spéculations hasardeuses. Nous pouvons en récolter nettement plus sans surexploiter nos forêts. Le potentiel librement disponible aujourd’hui nous permet d’augmenter la quantité exploitée d’environ 35 à 50% par rapport au volume actuel. Mais nous n’irons pas beaucoup plus loin. Cela signifie que nous devons gérer notre bois avec circonspection et bien réfléchir lesquels des domaines d’application nous souhaitons encourager activement et auxquels il vaut mieux ne pas toucher. Energie-bois Suisse peut et veut jouer son rôle de coordinatrice pour cette démarche. Nous visons un approvisionnement transparent qui garantit la clarté et la sécurité tant au producteur qu’à l’acheteur de bois-énergie. Nous veillerons ainsi à ce que le bois-énergie soit et reste un pilier important de l’approvisionnement diversifié, fiable et abordable en énergies indigènes et renouvelables pour notre pays.»

Texte : Energie-bois Suisse

1 commentaires
> montrer tout
Ymettraux@bluewin.ch @ 25. août 2022 08:25

C'est de la théorie et non la situation actuelle. Le prix des pellets est passé de 286 la tonne l'année dernière à 590 ces jours et aucun service ne se soucie de ces tarifs et augmentation exponentielle. Ni monsieur prix ni le service de l énergie. On nous mène par le bout du nez et on n as rien à dire comme d'habitude, c'est désolant. Personne ne contrôle ces abus .

Ajouter un commentaire

 
  • Fröling

  • Allotherm

  • Ökofen

  • Liebi LNC

  • Windhager

  • Tiba

  • Heizmann
 

Newsletter

 

Suivez-nous!