Actualité

20. nov. 2020

Le prix moyen (ligne bleue) n’a augmenté que 1% par rapport à octobre 2020, la réduction par rapport à novembre 2019 est de 3.6%. Image : prixpellets.ch

Coûts comparés des combustibles en Allemagne. Graphique : DEPV

Coûts comparés des combustibles en Autriche. Graphique : DEPV

Les pellets coûtaient en octobre 2020 7.18 cents par kWh, le gaz naturel 9.41 cents. Ils étaient donc 24 % meilleurs marché que le gaz. Le mazout de chauffage, à 6.45 centimes, reste toutefois 10% moins cher que les pellets. Image : prixpellets.ch

Pellets : légère hausse des prix avec le début de la saison de chauffage - baisse des prix par rapport à l’année précédente tout comme en Allemagne et en Autriche

(CP) Selon le relevé indépendant de prixpellets.ch, une tonne de pellets coûte en moyenne 355.20 francs en novembre, soit tout juste un pour 1% de plus qu’en octobre et 3.6% de moins qu’en novembre 2019 - une évolution que l’on observe également en Autriche et en Allemagne.

En octobre, l’écart de prix des pellets par rapport au gaz naturel était légèrement inférieur à 24% : les pellets coûtaient 7.18 cents par kilowattheure, le gaz naturel 9.41 cents. Le mazout de chauffage, à 6.45 centimes, reste toutefois bien moins cher que les pellets (un bon 10% de moins). C’est là un fait préoccupant car 70 % des émissions de CO2 de la Suisse sont imputables aux énergies fossiles. Cet écart de prix retarde le passage aux systèmes de chauffage renouvelables, même si la Suisse s’est fixée pour objectif de supprimer progressivement les combustibles fossiles d’ici à 2050.

Le mazout plus cher en Autriche
En Allemagne aussi, en novembre le prix du mazout a baissé et l’écart de prix par rapport aux pellets représente 15%. Le gaz naturel est même près de 25 % plus cher que les pellets. Contrairement à la Suisse et à l’Allemagne, le mazout en Autriche est 12.1 % plus cher que les pellets grâce à une taxation plus élevée et le gaz naturel est même 72.8 % ( !) plus cher (voir graphiques à gauche).

Baisses de prix par rapport à 2019
Les pellets sont nettement moins chers chez nos voisins en raison du niveau généralement plus bas des prix, mais aussi de sites de production plus importants et d’une plus grande concurrence. Avec 229,6 euros par tonne, les pellets en Autriche sont nettement moins chers qu’en Suisse en ce mois de novembre. Dans ce pays également, les prix des pellets ont augmenté de 0.7% par rapport au mois précédent mais ont baissé de 4,6 % par rapport à l’année précédente. La situation est similaire en Allemagne : à 229.82 euros, les pellets coûtent 1.1 % de plus qu’en octobre et 9.5% de moins que l’année précédente.

Deuxième producteur mondial
„Le prix des pellets est inhabituellement bas pour le début de la saison d’hiver“, explique Martin Bentele, le directeur de la Fédération allemande du bois énergie et des pellets (DEPV). On s’attend à une nouvelle augmentation de la production en Allemagne en 2020, qui devrait atteindre un niveau record de 3 millions de tonnes, ce qui ferait de l’Allemagne le deuxième producteur mondial de pellets après les Etats-Unis et devant le Canada. En Autriche, la production de pellets devrait être d’environ 1,525 million de tonnes cette année, alors que la production en Suisse était de 257’000 tonnes l’année dernière.

Texte : Anita Niederhäusern, éditrice de prixpellets.ch et d’ee-news.ch

0 commentaires

Ajouter un commentaire

 
  • Windhager

  • Tiba

  • Heizmann

  • Fröling

  • Ökofen

  • Liebi LNC
 

Publicité

Ici vous trouverez les tarifs publicitaires PDF

Newsletter

 

Suivez-nous!